Derniers Articles

Circulaire électorale et bulletin de vote

  unis-et-citoyens-municipales-aix unis-citoyens-municipales-Aix

unis-citoyens-aix-les-bains

Chères Aixoises, chers Aixois,

En ces temps difficiles je sais votre méfiance vis-à-vis de la politique. Au niveau national, elle peine à résoudre nos problèmes, perd sa dignité et oublie ses promesses au passage. Il y a pourtant des raisons d’aller voter aux prochaines élections municipales le 23 mars.

Partout en France, l’action d’un maire ou d’un président d’agglomération peut s’avérer déterminante en matière de logement, de cadre de vie et de sérénité des quartiers, de déplacements et de qualité de l’air, et significative aussi sur les questions d’accès aux soins ou à la culture, d’emploi et de pouvoir d’achat.

Ici, derrière les apparences d’une ville privilégiée et le discours répété d’une « Aix pour tous », d’une « ville d’avance » en « renaissance », Aix-les-Bains stagne, se gâche, ne prépare pas l’avenir et oublie une partie de ses habitants. Pour vous en convaincre, posez-vous les quelques questions qui suivent. Est-il plus facile de s’y loger qu’en 2001 ? Faut-il croire au renouveau touristique annoncé ou observer la fermeture des commerces et la perte de 40% des chambres d’hôtel en 13 ans ? Faut-il croire à l’efficacité du cumul des mandats quand le député-maire s’avère incapable d’obtenir de l’Etat le maintien d’une maternité ou, au moment de la privatisation des thermes Chevalley, un juste retour des 6 millions d’euros investis par les Aixois(es) dix ans plus tôt ? La Ville a-t-elle été ambitieuse sur les questions écologiques ? Existe-t-il une politique sociale et culturelle digne de l’effort fait ici par les associations ? La vidéosurveillance a-t-elle stoppé braquages et cambriolages ? Avons-nous été consulté(e)s avant le grand bétonnage sans âme des bords du lac ? Nos concitoyens sont-ils écoutés par le maire quand ils se plaignent de la présence de rats dans leurs immeubles depuis 6 mois ? Ce dernier respecte-t-il sa parole quand il dit fin 2013 qu’une salle des fêtes n’est pas utile pour 30000 habitants alors qu’il la promettait en 2001 ?

Le vrai bilan de l’équipe sortante c’est aussi une interminable liste d’espaces gâchés, de dépenses inutiles, de travaux ratés pour n’avoir pas voulu écouter. Pire, les réserves financières que pouvait constituer le patrimoine foncier de la Ville ont été littéralement bradées à des intérêts privés, ce sont des moyens définitivement perdus.

Nous savons que le mirage se lézarde. Vous êtes nombreux à vouloir cette respiration démocratique qu’Aix n’a jamais connue. Nous avons les outils, le sang-froid, l’expérience pour relever les défis qui se posent à notre ville, sans augmenter la dette structurelle ni la pression fiscale. Notre campagne a été menée dans l’écoute, la transparence et le respect. Notre équipe n’est pas un assemblage d’égos. Elle est construite sur les valeurs d’une Gauche sans naïvetés ni renoncements. Elle rassemble des compétences et des volontés fortes, elle est prête à vous servir.

Par dessus tout, nous souhaitons vous redonner confiance dans la politique. Et nous savons que le meilleur moyen d’y parvenir, c’est de vous traiter en citoyen(ne)s, de vous redonner le pouvoir de décider pendant 6 ans.

Le 23 mars à l’ouverture des bureaux de vote, les compteurs auront été remis à zéro. Votez et faites voter autour de vous. Au-delà des sensibilités politiques de chacun(e), quels que soient votre condition sociale, votre âge, votre origine ou votre quartier, quel que soit votre parcours personnel, professionnel ou familial, imaginez ce que pourrait être l’avenir ou le quotidien si demain, nous étions tous unis et citoyens pour Aix-les-Bains.

Chaleureusement,

Fabrice MAUCCI, tête de liste

25 propositions

qui changeront la ville

Pour redonner confiance en la politique,

il faut rendre la politique aux citoyen(ne)s.

Un maire à plein temps, à l’écoute, sans aucun autre mandat.

De vrais Conseils de Quartier (un pour chaque quartier!) suivis d’effet et décidant l’utilisation d’un « budget participatif ».

Un comité indépendant de 20 citoyens tirés au sort pour 2 ans (et l’acceptant), qui vérifie l’action des élus, rappelle leurs engagements, qui pose des questions en Conseil, valide des critères de subvention, garantit leur application transparente ainsi que la neutralité du bulletin et du site web de la Ville.

L’économie de demain à portée de mains, pour

protéger et développer l’emploi sur le bassin aixois.

Elargir l’offre touristique avec création d’ici 2024 d’une Maison de l’Histoire locale et d’interprétationdu patrimoine, d’une Cité de l’Eau et des Lacs Alpins, puis d’une Cité-école des Arts visuels.

Création d’un site intégré de vente en ligne du commerce aixois, une sorte d’Amazon au service de « l’achat local ».

Aide au développement de filières économiques d’avenir, de l’économie sociale et solidaire, des services aux personnes.

Une ville à écologie positive, belle partout, bien pensée, pour préparer l’avenir et vivre mieux, en bonne santé.

Mise en place d’une coopérative et d’une aide municipale « autoremboursable » pour accélérer l’équipement des particu-liers, copropriétés et des entreprises en énergies renouvelables.

Unification et amélioration des réseaux de bus aixois et chambérien avec ticket unique intermodal, et mise en place d’une navette de minibus en circuit continu au centre-ville et dans le quartier de la Liberté.

Chèque éco-mobilité de 70€ pour inciter chaque Aixois(e) à utiliser les modes de déplacement alternatifs à la voiture.

Un urbanisme de qualité pour chaque quartier (place, parc, architecture, espaces de jeux) et réfléchi à long terme.

Restructuration et embellissement des secteurs de la Liberté et Marlioz à partir des projets et désirs de leurs habitants.

Nourriture 100% bio et 70% en approvisionnement local dès 2017 pour les cantines, les crèches et les repas portés.

Sécurité, vie de quartier, sport et culture : pour une

Aix sereine, vivante et des Aixois(es) épanoui(e)s.

4 policiers municipaux supplémentaires et non des caméras. Une prévention globale pour éviter la délinquance de demain.

Une grande salle festive, associative et familiale d’ici 2020.

La culture enfin stimulée, le patrimoine et la mémoire valorisés.

Création d’ici 2019, sur l’îlot Victoria, d’un pôle culturel (financé sans dette ni impôt) intégrant une Médiathèque, une MJC et une vraie Maison des Associations (l’actuelle changeant d’usage).

Rénovation des Prés Riants et construction d’un nouveau gymnase dédié aux arts martiaux et sports de combats.

Donner à chacun la dignité, les moyens de s’émanciper,

pour mieux vivre ensemble et fabriquer de l’égalité.

25 à 30% de logements sociaux ainsi que des logements à loyer intermédiaires imposés dans chaque opération nouvelle.

Création d’une agence immobilière à vocation sociale pour activer les logements vacants sans coût final pour la collectivité.

Retour de l’eau potable en gestion publique au plus tard en 2018, pour stabiliser son prix qui a flambé depuis 10 ans.

Rattrapage en 6 ans du retard en matière d’intégration des personnes handicapées dans l’espace et les équipements publics, l’habitat, l’accès à l’emploi et aux loisirs.

Du pouvoir d’achat en plus grâce à des tarifs modulés.

Davantage de places en crèche et autres modes de garde.

Soutien à la réussite scolaire, et aide financière aux jeunes de milieu modeste qui doivent poursuivre leurs études supérieures ou leur formation professionnelle loin de la Savoie.

Ils nous ont fait perdre des dizaines de millions. Avec

nous ce sera efficacité, prudence et transparence.

Chaque euro dépensé sera justifié. Notre programme s’appliquera « au rythme des moyens de la collectivité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



post date*

日本語が含まれない投稿は無視されますのでご注意ください。(スパム対策)