Derniers Articles

Démocratie & Gouvernance – 1

Pour éviter les erreurs, les mensonges et la corruption,

parce qu’il est urgent

de redonner confiance en la politique,

parce que la solution

n’est pas le chef providentiel

mais redonner corps à la citoyenneté…

un sursaut démocratique, vite !

La France en est fière, mais sa démocratie très incomplète se fragilise sous nos yeux. Le sentiment domine que les élus n’ont plus le pouvoir de changer les conditions de vie, qu’ils oublient très vite leurs promesses, ou encore qu’ils se servent au lieu de servir les citoyens.

La proximité est trompeuse, car c’est encore plus vrai à l’échelle locale, et Aix-les-Bains en est une illustration évidente :

  • les électeurs s’abstiennent bien plus qu’ailleurs, même aux élections municipales ;

  • qu’elle vienne de la Mairie, de la CALB ou de la presse locale, l’information des citoyens (sur l’action de la majorité ainsi que sur les critiques et suggestions de l’opposition) est faible, partielle et partiale, de manière parfois caricaturale. Elle ne leur permet pas de prendre du recul, et de faire une lecture critique du mandat ;

  • la population n’est JAMAIS consultée sur des projets ou des choix d’ampleur, alors que les plus importants et les plus dommageables faits par le tandem Dord-Beretti ne figuraient pas dans leurs programmes de 2001 et 2008. A Aix plus qu’ailleurs c’est la « démocratie du chèque en blanc » ;

  • l’opposition municipale, et de manière générale les groupes ou les personnes qui cherchent à faire entendre une autre voix ne sont pas écoutés, sont obligés de se battre pour exercer leurs droits et sont régulièrement méprisés. Le même mépris émane de D. Dord qui à titre privé, depuis 13 ans qu’il en est maire, ne daigne toujours pas résider sur « sa » commune ;

  • l’opacité domine dans bien des domaines de la gestion municipale (attribution des emplois, logements, marchés, services publics, des subventions aux associations, ventes et achats de propriétés), ce qui est ne permet pas la bonne gestion des affaires publiques, alimente les doutes sur une possible corruption et le rejet de la politique ;

  • les « garde-fous » qui devraient fonctionner dans une démocratie normale ne fonctionnent pas. La Chambre Régionale des Comptes, la Préfecture et les services départementaux de l’Etat, la justice administrative et correctionnelle, n’ont mis aucun frein aux abus de pouvoir et aux dérives financières de l’équipe Dord-Beretti ;

  • C’est à cause de ces faiblesses démocratiques que depuis 45 ans, notre ville voit son développement parasité par un système clientéliste, de castes, de clans. C’est aussi à cause de ces faiblesses démocratiques que l’alternance n’est jamais survenue alors qu’elle serait pour Aix une formidable « respiration démocratique », une véritable « bouée de sauvetage ».

C’est clairement à la Gauche que les Aixois doivent les rares améliorations de leur information et de la démocratie locale intervenues ces dix dernières années. La pugnacité de Christian SERRA depuis 2003 et la force de nos propositions de 2008 ont exercé une pression utile sur la majorité.

De notre ville d’Aix-les-Bains qui fonctionne aujourd’hui comme une petite « baronnie », nous proposons de faire la ville-pilote de la « révolution citoyenne » dont le pays tout entier a besoin, un lieu où la politique retrouvera sa dignité, les citoyens la confiance, et le mot démocratie un vrai sens. Nous sommes prêts à faire d’Aix le « laboratoire local d’une future 6ème République » plus transparente, plus neutre, plus démocratique, plus vivante, et néanmoins plus apaisée et plus efficace.

1. TRANSPARENCE, NEUTRALITE, (IN)FORMATION :

TRAITER LES AIXOIS EN EGAUX ET EN CITOYENS !

UNE EQUIPE RESPECTUEUSE ET DISPONIBLE POUR TOUS

  • Nous serons respectueux de tous les Aixois sans distinction, dans le respect des principes laïques. Avec nous, plus aucun Aixois ne devra craindre de représailles (sur sa demande d’emploi ou de logement, le soutien municipal à son association, les commandes publiques à son commerce) liées à son engagement politique ou syndical. La « chape de plomb » est pourtant une constante malheureuse dans notre ville depuis des décennies.

  • Cette « neutralité bienveillante » s’appliquera aux relations de la Mairie avec la presse, qui ne fera plus l’objet d’aucune pression ni d’aucun tri (rétention d’information, chantage aux annonces légales)

  • Nous serons à votre service au quotidien. Fabrice MAUCCI sera un Maire aixois, à plein temps, régulièrement et spontanément présent dans chaque quartier, auprès des entreprises et des associations.

  • Il ne se portera pas à la présidence de la CALB, n’exercera aucun autre mandat, parce que le cumul est source d’inefficacité et provoque une trop grande concentration de pouvoir.

  • L’ensemble des membres de liste s’engageront à ne détenir au même instant qu’un unique mandat. (sauf pour la CALB qui est composée des conseillers municipaux des communes)

  • Le maire et les adjoints répondront à une requête dans les 5 jours ouvrés et à une demande de rendez-vous dans les 15 jours, et prendront le temps d’une écoute attentive et respectueuse. Ils effectueront des permanences décentralisées et téléphoniques, des séances de t’chat, seront joignables personnellement par e-mail. Les questions écrites recevront des réponses dans les 20 jours, et celles à caractère général seront consultables sur le site web de la Ville.

  • Nous changerons avant tout le « climat », l’état d’esprit qui règne sur cette ville. Nous mettrons en œuvre une nouvelle manière de « gouverner la ville », à commencer par ses services, qui aujourd’hui dispersent leur énergie et leur savoir-faire du fait de l’autoritarisme, de la gestion « politique » du personnel, du brouillage des ordres et de l’absence de pilotage réel.

INFORMER LES AIXOIS EN TOUTE TRANSPARENCE

  • Seront systématiquement et rapidement accessibles au public, tous les documents tenant aux décisions municipales (arrêtés, délibérations), à la gestion de l’espace et des services de la ville (tableau des emplois, rapports annuels de gestion des services publics, Plan Local d’Urbanisme, les décisions administratives et judiciaires concernant la commune) et aux projets municipaux .

  • Nous organiserons une transparence totale sur la gestion de l’argent public. Chaque €uro dépensé sera justifié, en particulier les subventions aux associations. Les rapports de la Chambre Régionale des Comptes, les dépenses de communication, de réception et de cabinet seront publiés et détaillés. Les citoyens auront l’information suffisante pour juger par eux-même de l’évolution budgétaire, financière et fiscale de la ville.

  • La transparence sera faite également sur l’attribution des marchés, logements, emplois et subventions qui dépendent de la Mairie, notamment par la participation de l’opposition et de citoyens (soit membres d’un comité citoyen indépendant, soit lors de commissions ouvertes) aux commissions décisionnaires. Dans les domaine social, de la culture et du sport, c’est une commission ouverte qui définira les critères d’attribution des subventions et en observera le respect.

  • L’opposition présidera aussi la nouvelle commission « des finances et du patrimoine » pour garantir le respect de ces règles.

  • Le bulletin municipal et le site web de la Ville feront une place au débat politique et à l’expression des habitants. Ils seront à la fois clairs et complets, explicatifs. Leur objectif sera de rendre compte de manière claire et précise de toute l’action municipale, de donner les moyens à chaque Aixois(e) d’une part d’exercer un vrai contrôle citoyen sur l’activité des élus, d’autre part de se « former » à la gestion de la collectivité.

  • Un numéro de téléphone à 4 chiffres (un « 3939 » local) sera mis en place en collaboration avec la CALB, pour donner au plus vite toutes les informations utiles sur tous les services publics locaux, les démarches administratives, les travaux et projets en cours, ou l’agenda politique local.

  • La Mairie, actuellement éclatée en plusieurs sites au détriment de son efficacité et de sa lisibilité, sera déplacée dans le bâtiment des Anciens Thermes Nationaux.

  • Le rez-de-chaussée sera composé d’un accueil convivial, aux horaires et aux services très élargis, et d’un espace d’information et d’initiatives citoyennes baptisé « Agora ». Celui-ci ajoutera à l’actuel kiosque des projets communaux les versions papier et informatique de tous les principaux documents de la collectivité (budget, PLU…), son agenda, ses projets à différents stades et leur suivi. Mais on y trouvera aussi des projets associatifs, on aura la possibilité d’y déposer et faire exposer le sien, et de prendre le temps de se faire expliquer les rouages de l’action municipale…

  • L’ère de la rétention d’information sera révolue. Un document réclamé par n’importe quel citoyen sera un document fourni, sans frais ni justification.

  • Tous les organes de presse, y compris les médias citoyens et/ou en ligne, seront conviés aux événements organisés par la Mairie, destinataires de l’information fournie par elle, et auront accès aux documents-sources pour faire leur propre analyse de l’information municipale.

  • Le pluralisme médiatique sera encouragé.

  • Nous augmenterons le nombre de panneaux d’expression libre intégrés au paysage urbain.

  • Nous développerons d’autres « espaces publics numériques » et prévoiront l’effacement automatique de l’historique de navigation des utilisateurs, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

  • Pour avoir une appréciation du débat politique local libre de tout filtre politique ou médiatique, les citoyens pourront regarder en direct et en streaming les séances du Conseil Municipal (et du Conseil Communautaire de la CALB) sur site web de la Mairie. La presse pourra poser des questions aux élus, aux spectateurs du Conseil et les faire dialoguer après la séance.

RESPECTER UNE ETHIQUE CLAIRE

  • Notre équipe est signataire de la charte ANTICOR (anti-corruption)

  • Dans notre groupe, un élu mis en examen pour un délit d’atteinte à la probité pendant l’exercice de son mandat sera automatiquement suspendu de ses délégations, et un élu ayant fait l’objet d’une condamnation définitive se les verra retirer et démissionnera.

  • Chaque élu de notre groupe au Conseil Municipal et à la CALB rendra public chaque année le montant de ses indemnités – totalement invisibles aujourd’hui.

  • Au sein de la majorité, chaque élu sera libre de son vote, sans pression de qui que ce soit.

STIMULER LA CITOYENNETE

  • Alors qu’aujourd’hui les établissements aixois ont peur d’abriter des cafés citoyens aux débats trop libres, trop sensibles ou « qui fâcheraient le Maire », nous lançons clairement le message qu’avec nous, personne n’aura à pâtir d’avoir stimulé le débat démocratique.

  • Nous soutiendrons la mise en place d’une « université populaire ».

  • Nous chercherons à accueillir et développer le débat politique, la formation du citoyen, sur tous les grands problèmes de société à toutes les échelles.

  • Nous hébergerons et diffuserons toutes les initiatives citoyennes susceptibles d’apporter un mieux-être à la population.

  • La ville communiquera elle-même activement à propos de l’inscription sur les listes électorales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



post date*

日本語が含まれない投稿は無視されますのでご注意ください。(スパム対策)