Derniers Articles

Ecologie & développement urbain – 2

1. Agir pour la sobriété énergétique & développer

intelligemment les énergies renouvelables

Un plan ambitieux d’économies d’énergie

  • 01. un Plan Climat-Energie local sur à l’horizon 2030, et une baisse de 15 à 20% de la consommation locale d’énergie dans les 6 prochaines années (transports inclus).

  • 02. L’effort de la Ville et de la CALB sur leurs propres bâtiments sera intensif immédiatement. Tous les nouveaux équipements publics seront « à énergie passive ou positive ».

  • 03. un chèque énergie dégressif par rapport au revenu pour que les ménages modestes puissent acheter des appareils électroménagers peu gourmands en énergie ou renouveler leur chauffage électrique ancien pour abaisser leur consommation.

  • 04. Dans le bâti ancien ou dans les locaux d’activité économique les plus gourmands en énergie,

    - l’avance des sommes subventionnables

    - le pré-financement des investissements avec remboursement au rythme des économies d’énergie observées.

  • 05. Nous ferons respecter l’extinction nocturne des enseignes lumineuses, et dissuaderons les nouvelles consommations superflues comme celles qu’entraîne la multiplication des écrans dans les vitrines de commerces ou d’agences immobilières.

Soutenir les énergies renouvelables avec imagination

  • 06. des copropriétés ou des ménages plus modestes louerons leur toit à la Ville pour 1€/mois, pour que celle-ci y installe des panneaux photovoltaïques. La ville revendra l’énergie produite le temps de se rembourser (10 ans) puis cèdera l’installation au propriétaire du toit pour une somme modique, celui-ci en profitant plus de 15 ans encore.

  • 07. création d’une société coopérative locale pour multiplier les investissements dans la production d’électricité renouvelable.

  • 08. Couvrir de panneaux solaires thermiques et/ou photovoltaïques tous les bâtiments publics et privés de grande surface, les centres commerciaux, les gymnases, les collèges, le lycée, le réservoir de Corsuet, les tribunes du stade Forestier ou de l’hippodrome, ainsi que les grandes aires de stationnements.

  • 09. Nous ferons aboutir le projet de chaufferie bois à Lafin et étudierons la possibilité d’en créer une seconde si des espaces industriels et commerciaux proches du centre-ville laissaient un jour la place à de nouveaux quartiers de taille significative. Nous verserons une aide aux ménages, fonction du revenu, pour remplacer un mode de chauffage au bois ancien par un autre à haut rendement et faible rejet de particules fines.

  • 10. Nous lancerons une étude sur l’exploitation possible de la géothermie sur Aix-les-Bains, la présence des sources thermales laissant entrevoir un certain potentiel.

S’opposer à l’exploitation des gaz de schistes !

  • 11. Contester et agir contre tous les permis régionaux d’exploration et d’exploitation des gaz de schistes, pour protéger la nature et la santé, pour ne pas prolonger l’ère de l’énergie carbonée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



post date*

日本語が含まれない投稿は無視されますのでご注意ください。(スパム対策)